Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 11:52

"Des vins vivants pour fêter la mort"

 

En voici un sujet passionnant pour la 51ème édition des Vendredis du Vin.

 

vdv-logo

 

 

Rappel mensuel pour ceux qui n'ont toujours pas participé aux VdV (les pauvres... c'est tellement simple).

Chaque mois un président "tournant" qui confectionne dans son esprit malade et névrotique un sujet commun et le dernier vendredi du mois, il y a une "battle" d'inspirations.

Le président fait ensuite une petite synthèse scintillante et instructive.

 

Première question de mes chers et malins petits lecteurs:

"- Alors, oui, d'accord, mais ne serait ce pas lundi aujourd'hui?" 

Peut être, en France, c'est lundi, mais le bicéphale est en constant décalage sur le fuseau horaire de Lisbonne où il est à peine 5 heures du matin, ce vendredi...

 

Deuxième question de mes toujours plus intelligents lecteurs:

"- Et c'est qui donc le président du mois?"

Ah, ça, lecteur, tu en as de la chance, parce que c'est du lourd dans la blogosphère tannique. Monsieur le Showviniste himself, Olivier Lebaron, est notre beau président du mois de novembre (et je ne fais pas de la lèche parce que je suis encore et toujours en retard...).

 

J'avais déjà un peu planché sur ce thème lors d'un vieux mais toujours tellement lisible billet où je parlais de mon vin d'enterrement.

Ah, mais, je ne dois pas mourir tout de suite, parce j'ai déjà bu toutes mes bouteilles "Les Varrons" du domaine Labet et vous vous retrouveriez à sec si jamais je décède ces prochains jours.

 

Il vous faut donc une nouvelle proposition, quelque chose de bon, simple, jovial et même un peu égocentrique.

Un vin qui serait tellement moi tout en faisant plaisir à tout le monde.

 

Eurêka!

 

La quadrature du cercle n'est qu'un vieux souvenir résolu.

Un vin jovial, simple mais pas niais, avec un bon goût de "j'en veux encore" tout en ayant une vague ressemblance avec votre serviteur.

C'est le "Petit Ours Brun" Côtes-du-Rhône 2010 de Matthieu Barret!

 

Je suis désolé de reprendre à mon endroit le surnom de Matthieu Barret, surtout qu'il ne me correpond qu'à moitié.

Le bicéphale serait plutôt un gros ours brun ou un grizzli cirrhotique...

N'empêche, à la vue de l'étiquette du "Petit Ours Brun", ma mère a failli me reconnaitre.

 

DSCN2423

 

 

Grrrrrrr!!! Qu'il fait peur cet ours brun!

 

DSCN2424

 

Matthieu Barret est installé à Cornas où il a décidé de faire des vins vivants, avec un culture saine des raisins sans chaptalisation, sans levure exogène avec très, très peu de souffre à la mise.

Ce Côtes-du-Rhône provient de l'activité de négoce du vigneron, avec les raisins de viticulteurs qui partagent les mêmes envies de culture biologique.

Composée a 100% de cépage syrah, éraflage et élevage de 12 mois en cuve béton, le vin sent le plaisir!

 

Dans le verre, tout devient dark... C'est sombre, avec quelques reflets violets qui rappellent que c'est du vin qui vient de couleur de la bouteille.

 

Au nez, ça dégringole de cassis, mûres. Je nage dans une piscine de gelée de mûres avec des bombasses atomiques en bikini ridiculement petit.

 

Et, là, dans la bouche, c'est du marteau-piqueur de plaisir sur la langue.

Comment expliquer le concept de "vin qui déchire"?

Le fruit noir est toujours présent, faisant trois fois le tour de la bouche sans toucher les amygdales, mais avec une sensation de fraîcheur jotunienne.

Les tanins sont fins, ciselés mais avec une vague impression de douceur.

 

Le vin ne joue pas sur la puissance d'un grizzli, ni sur l'amplitude d'un ours blanc.

C'est plutôt un dessert peu sucré mais plein de fruits frais qu'on a envie de reprendre à peine la coupe finie et léchée.

Avec aussi son petit côté canaille qui fait que le petit ours brun aimera se tenir à côté de belles cochonailles.

 

C'est vraiment un superbe vin pour mon enterrement avec chapelets de chorizo et mètres de saucisses sèches, en écoutant du Red Fang à fond.

Un putain de vin vivant pour un enterrement que j'espère agité et rigolard!

 

Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Baraou 03/12/2012


Mon ami Matthieu Barret est toujours brun mais pour ma part j'opte pour son Petit Ours gris côté couleur :)

ShowViniste 03/12/2012


Ca fait peur !

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche