Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 08:56

Bonjour, chers lecteurs en quête de surprises viniques.
Chaque jour de ce mois de décembre, grace a Eva , vous avez le bonheur de découvrir une nouvelle bouteille.
Mieux qu'un Kinder surprise, plus amusant qu'un tour de passe-passe avec des
cartes, plus alléchant qu'un menu de routier...

Malheureusement, cette année, c'est le drame.

Programmé pour le 3 décembre, le bicéphale a conscience de casser la dynamique de ce calendrier de l'avin en vous dévoilant sa bouteille...
En effet, à cause du VIN D'OEILLADES 2011 de THIERRY NAVARRE, les autres vins de l'Avin vont tous vous paraitre bien fades.

DSCN3911.JPG

Cette année, le challenge va être impossible à réaliser.
Dès le 3 décembre, le bicéphale vous présente LE vin à boire absolument, un
missile sol-sol de goût et de plaisir.
C'est quasimenent un acte terroriste de vous parler de ce vin si tôt dans
l'Avin.
Les autres avineurs doivent déjà trembler dans leur couche, car la barre est
placée bien haut.

L'oeillade est un de ces cépages mis de côté pendant plusieurs décennies et
Thierry Navarre a décidé de le mettre à l'honneur.
Une viticulture sans cochonneries, un élevage soigneux sans chimie ou levurage.

Le vin est un exemple d'équilibre entre le fruit noir et mûr et la légéreté du
tanin.
La première impression sur la langue est celle d'une prune noir à maturité mais peu sucrée.
Les tanins sont doux sur la langue.

Un vin du Sud qui fait penser à une écuyère en équilibre sur le Tornado au galop de Zorro. De la finesse entourée de beaux fruits juteux et musclés.

Typiquement le vin à boire entre copains à l'apéro mais qui peut se transformer en allié sur des viandes en sauce, braisées ou même grillées.

Le bicéphale, amateur de vins fruités, n'a pas été agressé par les tanins de
l'oeillade et a pu se délecter du fruit.
Par contre, sa femme, aimant les vins musclés avec le tanin qui tapisse tout
l'oropharynx, a apprécié la profondeur du vin et sa structure qui, sans aller
dans la complexité, lui a donné beaucoup de plaisir.

Un vin quadrature du cercle pour ceux qui aiment le plaisir dans (au moins) 75cl.

Et voilà un vin à 8 euros (prix caviste) qui emporte tout sur son passage.

Désolé les avineurs, mais, là, ça sent le KO dès le 3 décembre.

Bonnes fêtes à tous!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

vin de loire 05/03/2014 05:10

j ai toujours un faible pour le kinder! mais si vous dites que ce vin peut relever des défis , alors je tente le coup!

Sylvain@achat vin 04/12/2013 15:32


L'oeillade noire à ne pas confondre avec le cinsault qui est pourtant bien proche.


Excellence des produits de Thierry Navarre et choix musical toujours aussi éclectique.


A ta santé !

Le Bicéphale Buveur 04/12/2013 16:01



santé!



david 04/12/2013 09:17


ah oui!


fonce!!!!

david 04/12/2013 08:23


Hello, ravis de vous re-lire!


C'est avec curisosité que je vais trouver cette bouteille à cannoner.


En terme d'oeillade je vous conseil, même si les conseils... je vous recommande alors la cuvée du Mas des chimères à Octon. En 2012 les arômes était sur les pétales de roses... A servir bien
frais comme un blanc en été, pas essayé en hiver... 7e ;-)


http://masdeschimeres.com/page_24.php


 


A bientôt!

Le Bicéphale Buveur 04/12/2013 08:35



ca me fait penser qu'il ne me reste qu'une seule bouteille venant du mas des chimeres... alors, il va falloir que j'essaie cet oeillade!


merci pour le commentaire



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche