Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 08:30

Il y a de belles rencontres sur les internets.

 

Doc Adn, président de ce 64ème Vendredi du VIn, est une des personnes sur qui le bicéphale aimerait le plus se frotter (au sens propre, évidemment).

Chacun de ses billets apporte bonne humeur, fraîcheur et envie de goûter ce qui bouge le Doc.

 

Pour ce mois de mars, il demande à tous de réfléchir à l'avenir du vin.

"Et le vin devint divin... ou Devil?"

 

vdv-logo

Ben, tiens...

 

S'il y a une personne qui n'a strictement aucune idée de l'avenir du vin et qui, en plus, s'en cogne vaillemment le coquillard, vous êtes en train de lire son blog.

 

Le bicéphale est un punk!

Libre, sans entrave, mais avec un "No Future" tatoué au fond du cervelet.

Le bicéphale vit le vin au présent, joue avec les codes du passé mais se lève chaque matin en se disant que c'est peut être le dernier jour qu'il boira quelque chose de cool.

Donc, la cave du bicéphale tourne plus vite que les derviches du Bosphore.

 

12-derviches


 

Les bouteilles qui vieillissent sont celles qui ont été oubliées, loin de la portée de la lampe frontale de votre serviteur. Mais quand je tombe dessus, elles morflent très vite (ou alors je les stocke à La Buvette de Bourg en Bresse pour les goûter avec le plus grand nombre).

 

Donc, l'avenir, on s'en branle...

 

Le vin sera encore plus technique, avec une production ciblée sur les différents publics (du rosé sucré pour les américaines, du vin au curry pour les indiens, une grosse acidité pour les français, du vin comme du sang pour les méditerranéens...)...Tant pis...

Le vin retournera au début du vingtième siècle avec une production à visage humain, de proximité, sans intrant chimique, pour que le consommateur puisse prendre une giffle de terroir à chaque gorgée... T'a qu'à y croire...

 

Non, l'avenir n'est pas une croisée des chemins où il faut choisir entre le chemin de gauche et celui de droite.

Il y aura toujours des productions viticoles qui rêveront à des chais grands comme des IKEA remplis de fûts neufs et y macérant des jus de bois. Et (heureusement) il y a aura toujours quelques vignerons (timbrés) qui ne voudront que faire quelques vins en y mettant leurs propres tripes.

Et, ça, c'est la vision manichéenne.

C'est une nébuleuse, l'avenir... Trop compliquée pour des connections bicéphaliennes...

 

Donc, si on ouvrait une bouteille aujourd'hui et qu'on niquait l'avenir?

 

Parce que le bicéphale a une âme de punk et qu'il n'existe aucun interdit, pas vraiment de lendemains, autant se faire plaisir avec un câlin dans une bouteille...

 

Si on buvait un "Ze bulle" Zéro Pointé du château de la Tour Grise?


DSCN3972.JPG

 

DSCN3970.JPG

 

Attention, grincheux s'abstenir!

Ceci est du vin pour les souriants, les vivants et les hédonistes.

 

75 centilitres de concentré de plaisir.

 

Au sud du pays de Saumur, vaguement à égale distance d'Angers, de Poitiers et de Tours, le château de la Tour Grise distille des vins pleins de vie.

"Ze Bulle", c'est le cépage chenin sur un sol calcaire turonien (sols argilo-siliceux).

Sans élevage, mis en bouteille très vite, avec une teneur faible en alcool (8,5°) et une mise en bouteille avec le gaz de la fermentation naturelle du raisin.

 

Dès que le vin est versé, on sent tous que l'on a affaire à autre chose, une quatirème dimension du vin.

La robe du vin est or pâle, avec une scintillance de lac majeur au lever du soleil. Les bulles sont plus fines que le chas d'une aiguille de lutin nain.

 

Au nez, c'est fruité! Pomme mure, marmelade de coing mais aussi mangue, papaye confiturée. C'est très expressif et je pourrais passer ma vie à sniffer le "Ze Bulle" si mes papilles n'étaient pas en train de se vaporiser d'impatience.

 

La bouche vient finir l'extase. On vient t'enfoncer de la tendresse dans la gorge, la sucrosité est maitrisée, sur le fil d'un beau fruité. Les bulles viennent tonifier la fin de bouche donnant la touche d'acidulé qui ouvre le dernier chakra, la porte du bonheur...

 

Et oui, on peut être punk et aimer se faire caresser la joue, allongé sur l'herbe d'une prairie au début de l'été.

Le punk peut aimer voir une explosion et être attendri par un chaton qui joue avec une balle.

Provoquer des émotions... Ca, c'est punk... "Ze Bulle" est punk par excellence. Cette bouteille provoque et donne des émotions!

 

Le vin a été glané sur le site du "le vert et le vin"... Encore merci!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Bebert 30/03/2014 11:11


Heruex que ce vin ait régalé ton palais. Et merci pour le lien.

Le Bicéphale Buveur 30/03/2014 19:30



normal, je partage ce que j'aime bien...



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche