26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 10:11

Ce jour de 25 octobre 2012, les Vendredis du Vin ont le plaisir de vous annoncer leur 50ième progéniture.

 

Le bicéphale n'a pas connu l'époque folle des pionniers de la blogosphère vinique qui ont initié ce petit jeu ludique mais aussi instructif.

 

Le principe est la simplissitude simplissime.

Une présidence nouvelle chaque mois, un sujet commun autour du vin et tout le monde peut y participer, blog ou pas, professionnel du vin ou pas, blogueur inspiré des plus longues oeuvres de Zola ou simple post de quelques lignes sur le facebook des VdV.

 

vdv-logo

 

 

 

Ce mois-ci pour la cinquantième banderille, c'est Laurent Baraou qui, président oblige, nous a lancé ce petit sujet.

"50 centilitres pour fêter les 50 vendredis du vin".

 

Le choix s'est très vite avéré facile.

Consommant peu de liquoreux et le demi litre étant peu usité pour autre chose que du vin doux, la fouille de la cave n'a pas déniché de grand miracle.

 

Heureusement que le bicéphale a de multiples petites têtes plus ou moins pensantes.

Notre ami Arnaud s'est gentiment posé près de Banyuls et nous a ramené un petite bouteille de la bonne contenance avec en plus un contenu loin d'être dégueu.

 

50 centilitres de Banyuls blanc sirotés à la vitesse d'un Pedrosa sous amphétamines.

Quand ça coule tout seul, il serait téméraire d'arrêter cette "hémorragie de bouteille" si brutalement.

 

Le "Banyuls blanc 2008" du domaine du Traginer  se boit tout seul.

50 centilitres qui en paraissent 10.

 

banyuls-blanc-2008---750ml.jpg

 (je mettrai une plus belle photo, dès que je recuprère mon appareil photo, celle là vient du site internet domaine du Traginer

 

Un traginer est un muletier en catalan.

 

Jean-François Deu est le vigneron à la tête des 8 hectares du domaine et continue encore de labourer quelques parcelles derrière son mulet, comme son oncle, un des derniers traginers officiels, l'avait fait avant lui.

Certifié en agriculture biologique et biodynamique, le vigneron préfère parler de méthodes de cultures ancestrales, avec un savoir-faire qu'il ne veut pas laisser mourir.

 

L'envoyé spécial du bicéphale, Arnaud, foie jaune et laguna en état de presque épave, est allé faire un tour en Catalogne et nous a rapporté ce vin blanc d'assemblage à majorité de cépage grenache blanc, complété de grenache gris et muscat à petits grains.

 

Dès l'ouverture de la bouteille, nous sommes dans la plus totale et permissive régression.

Le nez est fruité à souhait, avec des fruits blancs mûrs, mûrs, mûrs et un panier de fruits exotiques.

Une vague impression de se balader au milieu des étals de fruits au mercado dos lavradores à Funchal.

Mercado-dos-lavradoresFunchal.jpg

 

 

En bouche, c'est tellement rond que c'en est indécent.

Volupté... C'est le seul mot qui vient...

Le vin est tout en douceur, de la guimauve liquide avec du fruit.

L'attaque arrive en fluidité, tapissant la bouche d'abricot. Ce n'est même pas une attaque, c'est un bisou d'enfant qui vient de manger une pomme d'amour.

Le vin garde, tout de même, un équilibre de funambule grâce à une pointe d'acidité en finale.

Moi qui ne suis pas fan des vins doux, je l'ai bu un peu frais vers la dizaine de degrés, pour tromper un peu plus le palais sur la teneur en sucre.

 

Ca a été du tout schuss dans la gorge. De la grande godille sur une piste blanche de guimauve avec un slalom où les piquets sont remplacés par des poires, des abricots, des pêches et plein de fruits exotiques.

 

Régressif, voluptueux et même fluide...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Bebert 30/10/2012


Ah!.. Le Bicéphale progresse... Il commence à apprécier le sucre... Faut dire aussi que le Banyuls blanc, c'est pas du pipi de chat... Et quand c'est vinifié par Jean-François Deu...


A noter que les vignerons qui font encore du Banyuls Blanc doivent se compter sur les doigts d'une main. Et encore celle d'un menuisier amputé de la majorité de ses doigts...

Bebert 30/10/2012


Certes, il faut remercier Arnaud, mais le commentaire, il est bien du monobicéphale, non?

Aimé 05/11/2012


c'est excellent le banyuls blanc!! Jospeh Parcé devrait en toucher un mot à son père :) 

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog