Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 19:22

Il y a des salons du vin extraordinaires.

 

Même si l'affiche est une des pires jamais vues, le "Salon des Débouchées" concentre une foultitude de beaux canons.

 

minitract-recto.png

 

Et je m'étonne de l'absence remarquée des critiques professionnels qui passent leur temps à faire des beaux guides papier qui coûtent un demi-bras.

Mais où étaient donc passés les magnifiques Bettane et Desseauve?

"C'est à croire que ces garçons n'aiment pas le vin" pour paraphraser ce grand amoureux (de B+D et aussi) du vin qu'est Nicolas de Rouyn.

Que les blogueurs n'aillent pas du salon du Grand Tasting, ça choque intensément Nicolas de R.

C'est vrai, comment peut il comprendre que les blogueurs payent leurs billets d'entrée, achètent leurs vins et n'aient pas envie de se fader un paquet de bornes pour dénicher quelques bonnes bouteilles au milieu d'une avalanche d'autres beaucoup plus convenues et déjà 10 fois goûtées?

 

Moi, pauvre bicéphale, ce qui me choque, c'est l'absence des dégustateurs si professionnels et si sentencieux (dédicace à Patrick, le monoalsacemaniaque) dans des salons qui sentent bon le moins convenu, parfois même le talc pour bébé-vigneron avec des découvertes comme s'il en pleuvait.

 

C'est là qu'ils doivent être les pro de la caudalie...

 

Alors, oui, je n'avais pas envie de compter les boules de naphtaline à Paris pour le Grand Tasting, pas plus que je ne conseillerais personne à aller se trémousser au milieu de la "coolitude de ces gens passionnés de plus en plus jeunes", comme peut l'écrire ce djeune de Nicolas.

 

Par contre, les amis, si l'envie vous prend de faire des salons qui vous feront aimer le côté festif du vin, où la glouglouterie prime sur les petits doigts relevés, si vous avez envie de découvrir des superbes terroirs sans devenir un buveur d'étiquettes qui bave devant un Chevalier-Montrachet, ne ratez pas l'année prochaine "Les Débouchées" à Villeurbanne.

Peut-être même que vous y verrez les plus grands dégustateurs du monde pour leur demander fébrilement un autographe sur votre torse poilu.

 

_torse_poilu_m.jpg

 


 

Rapidement, pour vous donner envie de venir sans vous dévoiler toutes les bouteilles que je garde sous le coude pour d'autres billets.

 

Ca se passait au Toï-Toï à Villeurbanne, café-concert avec une salle pouvant accueillir une centaine de personnes (ça claque moins que les milliers du Grand Tasting, mais il y avait ausi des asiatiques... encore une petite vanne pour mon ami Nicolas de R.) autour d'une trentaine de vignerons.

 

Les terroirs de l'Ardèche, du Languedoc et des Côtes du Roussillon étaient en force, mais il y avait de bien belles choses venant du Beaujolais ou de l'Auvergne.

Parcouru durant quelques heures, Fifo et moi même sommes parvenus à un constat:

"Putain on a bien de la chance d'être venus, c'est une mine d'or à ciel ouvert!"

 

Simplement.

 

Plutôt que vous saoulez avec moultes descriptions imbuvables, quelques belles photos légendées vous transcriront au mieux l'ambiance.

 

DSCN2466-copie-1 

 

Le Toï-Toï, c'est ça, un bel espace de café-concert qui sent bon le bon vin. La tenue est décontractée, l'ambiance candide et le verre plein.

 

DSCN2437

 

 

 

Il est beau, il est chaud. C'est Fifo, un acteur de plus en plus important dans le Bicéphale. Deux visions de ce grand homme, entre deux stands et pendant le repas soupe chaude, tartine grillée de Munster, pâte de coing et saucisse au marc de vin.

 

 

DSCN2435

 DSCN2474 

 

 

Difficile de faire un choix exhaustif tellement les propositions des vignerons étaient cohérentes, précises et de haute qualité.

Donc pêle-mêle de différents vignerons que nous serons amenés à goûter plus souvent.

 

Un tonton flingueur avec des cuvées de rouge directement venues du Roussillon qui enchantent le petit palais du bicéphale. Merci à Stéphane Morin du domaine Léonine. Il ne me reste quasiment plus de "Bottleneck", rouge plaisir, profond et fruité!  DSCN2446

 

 

 

 

Le Beaujolais était drôlement en forme aussi.

Karim Vionnet fignole le gamay et son "Vin de KAV" mérite qu'on y penche très sérieusement prochainement. Tout comme Julie Balagny qui fait vraiment plaisir avec un Fleurie 2011 délicat et voluptueux.

 

DSCN2441 DSCN2462

 

 

David Auclair ne présentait qu'un seul vin de "La Ferme du Bout du Chemin", mais quel vin rouge! Une surprise, une comète, un OVNI!

DSCN2458

 

 

Dans un salon, on a beau bien aimer une majorité de vins, on a toujours son petit préféré. Ma plus belle claque vient de Marie et Vincent Tricot d'Orcet en Auvergne. Des vins blancs précis et vifs, des rouges glouglou et surtout un pétillant naturel dont je serai obligé de faire un billet tellement il latte! L'Auvergne est un très grand terroir de vins de plaisir!

DSCN2453

 

 

Sylvain Bock était aussi présent et le bicéphale a rempli sa besace de ses vins.

Pour ceux qui ne connaissent pas, dépêchez vous d'en trouver! Conseil d'ami qui vous veut du bien... Son vin blanc "Ne Fais Pas Sans Blanc" est un bonheur de papilles.

DSCN2451

DSCN2452

 

Lansac, dans les Pyrénées-Orientales, était aussi très bien représenté. Loïc Roure du domaine du Possible ne nous a pas seulement mis "L'eau à la bouche", il y a surtout mis de beaux vins. Quand à Edouard Laffite du "Bout du Monde" a fait goûté des vins rouges profonds mais avec une belle fraicheur à un bicéphale en bout de dégustation avec les papilles qui ont saturé beaucoup trop vite...

DSCN2477

DSCN2478

 

Et tant d'autres (comme Alexis Portelet du Domaine des Bodines à Arbois, à suivre...) qui n'auront peut-être pas l'honneur d'avoir un stand entre un négoce bourguignon et une maison de Champagne insipide.

 

C'était un bien beau salon, loin du professionnalisme affiché sur le blog de Nicolas de R. du Grand Tasting, avec des découvertes à la pelle, des vignerons fiers de leur travail et de leur production et une réelle chance pour le consommateur que je suis de se faire plaisir autrement qu'en allant à Paris.

 

J'y retournerai!!!!

 

En hommage au Grand Tasting, un petit de "The Hives"!

 

 

 


Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Bebert 04/12/2012


Oh ouiiiiiiiii!.. Fais moi mal, David, David, David...

fifo 07/12/2012


Le bicéphale est décidément TRES fort pour choisir les photos de ses billets...... il aurait mieux valu metter en valeur le t shirt
(soutien aux gens de la vallée de la Fensch !!!) plutot que de montrer ce pietre dégustateur...


 


Un bien beau salon effectivement à revoir l'an prochain avec fabio le fada!!! RCT über..

phil 12/12/2012


Merci pour ce magnifique article. Mais pourquoi évoquer B&d ?

philovinextraordinaire 28/12/2012


Merci. Je comprends mieux. D'un autre côté, je croyais que B&D exècrent les bloggeurs ? Et à quand un nouvel article ici ?

Christian Bétourné 12/01/2013


Je te préférais en porte-plume qu'en stylo le bulot. Rien de méchant tu sais que je t'aime depuis tes débuts. Mais bon c'est différent, plus tout à fait toi, malgré les efforts pour te coller au
plus près.
Autre chose, ça me fait toujours peur ces noms de cuvées en forme de jeux de mots ... parce  ce (mais pas que bien sûr) elles accompagnent parfois, voire souvent, des vins "discutables",
trop systématiquement encensés ...
Faut pas non plus faire du de Rouyn à l'envers :) 

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche