9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:01

Le bicéphale reprend le flambeau de la présidence mensuelle des "Vendredis du Vin".

 

 

vdv-logo

 

Le mois dernier a bien occupé les vendredistes avec un sujet ludique proposé par Anne.

Je suis une mouche, un puceron, un caca mou passant juste après la précédente présidente.

 

Comme toujours, le plaisir de poser un sujet à tous les amoureux du vin, blogueurs (ou pas), surfeurs sur les réseaux sociaux (ou pas) a été vite dépassé par le cerveau malade du bicéphale.

 

Pêle-mêle, les différents sujets qui se sont bousculés...

- "Le vin que l'on oubliera jamais" (en hommage à Liliane et au syndrome d'Alzheimer)

- "Les vins de Suisse" (en hommage à Jérôme, ex-ministre du budget et surtout de sa propre bourse)

- "Le plus bel article tiré de Tronches de vin", parce que si vous n'avez pas feuilleté ce livre avant 50 ans, vous avez raté votre vie

- "La bande dessinée du vin", mais tout le monde va mettre en avant "Les ignorants" d'Etienne Davodeau ou le manga surbody-buildé "Les gouttes de Dieu"

- "Le vin moteur de la sexualité chez les trentenaires" pour avoir des conseils de sexologie gratuitement

- "Le vin boomerang" qui revient au fond de la gorge alors que la bouteille est terminée depuis une heure dans un relent plus ou moins heureux

- "La bière est le plus bel ami du vin", parce que c'est vrai

- "Rouge ou blanc, mais pétillant" que je garde sous le bras pour une prochaine fois.

 

Non, tout ça manque de trituration.

 

Pour le mois d'avril, j'aimerais que vous me trouviez votre plus beau vin "surprise".

Un vin qui vous a dérouté, bu en aveugle ou pas, bluffé et qui vous a emmené loin de ce que vous pensiez connaitre.

En voyant l'étiquette, vous avez reconnu la région, le cépage.

Vous êtes en territoire conquis et vous savez à quoi vous attendre.

Et paf, rien ne se passe comme prévu. C'est une claque vinique, vous pensiez que le vin allait vous passer par la droite et c'est par la gauche qu'il vous atomise, vous laissant tout penaud, verre à la main et plongé dans la plus sympathique des hébétudes.

Un vin qui aurait pu jouer au Barça ou être acheté un paquet de millions d'euros par des qatari en mal de spectacle.

 

mandanda-pris-a-contre-pied-par-thiago-silva 94642

 

Le vin qui fait une feinte de passe, un passement de jambes et qui vous laisse sur place.

LE vin contre-pied.

 

Et surtout, surprenez moi comme Thierry Winckler, sommelier à La Chaumière à Dole.

Chaque verre de vin, en plus de sublimer la cuisine de Joël Césari, m'a bougé dans tous les sens.

Présenté à l'aveugle sur chaque plat, aucun vin n'était stéréotypé.

Le chardonnay du domaine Derain avait ce côté oxydatif et pur qui m'a fait pensé à un beau chenin de Loire.

L'aligoté du domaine de Moor avait la précision et la profondeur d'un traminer de Stéphane Tissot.

Des contre-pieds orchestrés par un sommelier de talent, avec une justesse et une malice qui rendaient le repas encore plus plaisant.


 

Rendez vous le 26 avril pour vos plus beaux contre-pieds, sur la page Facebook des "vendredis du vin", à travers vos blogs ou par message sur le bicéphale buveur.

Amenez moi des vins qui surprennent.

J'en ai déjà la bave aux lèvres (et je ne suis pas qu'un vieux bivalve lubrique).

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Pascal Hénot 26/04/2013


Bonjour,


vous trouverez ma contribution au VIN CONTRE-PIED, là :


http://www.oenoblogue.com/2013/04/vendredis-du-vin-55-le-vin-contre-pied.html


BON WEEKEND     :-)

MMM 26/04/2013


Et voilà la mienne : http://inutileparmmm.wordpress.com/2013/04/26/vdv-55-une-surprise-surprenante/


 

david 26/04/2013


Bon ben pour moi celui qui ma troué le cul à contre pied c'est Nedjma de Gilles Azzoni.
Parfois un peu de cacahuète au début mais ce vin révèle à chaque gorgée des saveur différentes, apricot, pomme et laisse toujours une finale longue et minérale genre pierre à fusil. Comme souvent
à mon sens chez Azzoni ca part dans tous les sens. Nedjma je l'ai fini au goulot comme un biberon.
Nedjma vin d' Archèche et de table viognier roussane.

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog