29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 00:18

C'est avec (presque) une semaine de retard que le bicéphale rend sa copie pour le 43ème Vendredi du Vin...

 

 

 vdv-logo

 

 

Ca me rappelle vaguement mon enfance (presque) studieuse et les retards involontaires.

"Ma copie est tombée dans la confiture."

"Le vent a emporté mon devoir."

 

Sauf, que, maintenant, je suis adulte et je peux encore m'élever dans la mauvaise foi.

 

Pour cette nouvelle édition, le présidentAntonin nous demande de plancher sur un vin présidentiel.

"Si chaque vin était un candidat, pour lequel voteriez vous?"

 

  

Il serait facile de justifier mon retard comme un acte héroïque d'anarchie totale.

Le bicéphale, vent debout contre le dernier vendredi du mois, préférant poster son article le front haut et le poing levé 5 jours après.

 

revolution_with_fist.jpg

 

 

 

Sus au conformisme, faisons front au "boire mou".

 

Levons nous, buveurs de tous pays et marchons ensemble vers le mâconnais, "ô terre promise", pour reconstruire un monde meilleur fait de gamay en agriculture biologique et sans souffre ajouté!

 

Le vin présidentiel existe, le bicéphale l'a bu!

 

 

Activité de négoce de Julien Guillot du domaine des "Vignes du Clos des Maynes" à Cruzilles, "Ultimatum Climat" 2010 est un vin rouge de cépage gamay venant de l'AOC Chénas.

 

 

IMAGE 409

 

 

 IMAGE 410

 

 

Ce vin a été d'abord produit pour "Greenpeace".

Le raisin est cultivé selon les méthodes biologiques, vinifié ensuite par un de mes vignerons préféré Julien Guillot, sans aucun ajout de cochonnerie.

 

 

Un vin avec un parti pris de pureté, de naturel, avec ce qu'il faut de militantisme implicite.

 

Dans le verre, le gamay me met tout de suite à l'aise.

Pas de langue de bois et pas de blabla.

On va boire un joli vin de soif, c'est signé d'un beau rouge rubis qui danse aux creux de ma main gauche.

 

Fragrances de fruits rouges, mûrs, avec un touche de senteur plus sauvage penchant vers la réglisse.

Le discours est clair, net, précis.

Le vin est là pour le plaisir immédiat, pas pour le petit doigt levé bobo ou pour la longue garde aristocratique.

 

En bouche, c'est une manifestation de fruits rouges qui lancent des pavés sur la glotte. C'est la prise du palais par des tanins très fins.

Avec une belle droiture en fin de bouche pour réveiller les papilles et demander au stakhanoviste coude gauche de lever encore bien haut le verre!

 

 

Loin d'être un vin de politique molle, de promesses floues et d'engagements sans lendemain, "Ultimatum Climat" est un vin de gourmandise qui te promet du bonheur et qui t'en donne encore...

 

Plus...

 

Juste un petite fenêtre du monde que nous avons fabriqué avec Pearl Jam.

C'est caricatural, mais ça doit éveiller un petit truc chez chacun de nous.

 

   

Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Antonin 29/02/2012


Ultimatum nature greenpeacé et pearljamé ? Oui, ça valait le coup d'attendre !

JCfromLivr-esse 02/03/2012


Bjr,


Tiens, je n'savais pas kil faisait aussi dans l'Gamay... A goûter ?!


 

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog