Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 22:54

Une grande maison de champagne passe sous contrôle d’un fabricant de limonade !

12 octobre 2015 :

Schwouppes lance un OPA sur Taittinger !

L’annonce a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le monde très fermé des grandes maisons de champagne.

En effet, la société Schwouppes -Oranginou a fait ce jour l’acquisition de la fameuse maison familiale Taittinger après une lutte acharnée avec le célèbre vendeur de sac en plastique de luxe, plus grand propriétaire en champagne.

Lutte acharnée est un doux euphémisme quand on sait, la férocité des luttes en coulisse pour la maitrise de cette glorieuse maison.

Depuis quelques années, la maison à la dérive, capitalisée sur le marketing familial en utilisant, sans aucune vergogne, les descendants du fondateur dans de bien tristes mises en scène dignes des « feux de l’amour » ou de « Dynasty ». 

 

LES-FEUX-DE-L-AMOUR-TF1.jpg


 

dynasty.jpg

 

Malheureusement, la qualité du vin n’allait pas de paire avec la progression capillaire des membres de la famille.


Malgré le soutien à peine voilé de la grande Revue des Gaz de France (la RGF pour les  gens « in ») dans un magnifique hé-dites-Hoooo du mois de mars 2011 (souvenez-vous, l’année du Tchernobyl japonais, de la 2 eme visite de Kadhafi en France pour un exil bien mérité…) qui avec beaucoup de retenu et d’éthique, faisait l’apologie de la grandeur « marketing » de cette si belle famille.


 Ainsi, après une longue descente en enfer, la maison finit par « s’offrir » à ce qui faisait dorénavant office d’exemple dans la vinification, je veux bien sur parler de la maison non-champenoise « Schwouppes ».


C’est en effet, après une dégustation vertico-horizontale (pour ne pas dire parabolique) un peu chargée de CANADOU-DRY, que le PDG de Schwouppes,  par une sublime méprise, se servit une coupe du célèbre « Comtes de Champagne 1999 ».

 

photo.JPG

 

A sa grande surprise, lorsqu’il comprit son erreur, il comprit  par la même occasion que son produit et ce champagne était fait de la même « essence » divine. Pour lui qui voulait donner une dimension chic à son produit, la lumière fut!


Ni une, ni deux, il décida de se lancer dans l’aventure champenoise et de délocaliser ses usines québécoises à Reims  et, quelques batailles d’avocats plus tard, la glorieuse maison s’inclinée sous la vigoureuse charge du gazier canadien.

 

Tout cela est une grivoise fiction qui n’a pour but, bien évidemment, que d’attirer le crédule chaland avec du faux sensationnel!


Pour en revenir au vin (qui parait-il, serait le thème de cet inique blog gauchisant, victime de son rédacteur auto proclamé, aux funestes relents de stalinisme sibérien…), une légère sensation d’être pris pour un pigeon m’amène à reprendre le chemin laborieux de l’écriture bicephalesque.


Amoureux des champagnes de bonne facture, je peux parler sans honte de cette  « belle facture » qui confine à du vol.


L’achat d’une bouteille de "comtes de champagne 1999" de la maison Taittinger peut, en fonction du caviste, aller de 90 à 150 euros.

 

COMTE-DE-CHAMPAGNE---CHAMPAGNE-TAITTINGER-m-4080.jpg


Pour ce beau tarif (belle facture s’il en est), on peut très honnêtement s’attendre à un produit d’exception et c’est pour le moins légitime !


Et bien non ! 

Ami bourgeois, détourne ton regard ainsi que ta douce main, de cette bouteille qui ronronne dans le soyeux casier à champagne de ton caviste préféré.


Dans la catégorie "attrape couillon argenté", ce vin mérite un  beau césar.


Diantre, amis bourgeois révoltez vous !!!


Si vous souhaitez  découvrir cette maison, achetez son BSA (brut sans année) qui pour un tarif un peu plus cohérent (pour le marché...) vous fera « plaisir ».


En effet, où est l’héritage et le gout Taittinger?


C’est quoi au fait le goût Taittinger?

Pas de véritable réponse!

Si vous trouvez une réponse favorable (complaisante?) à cette question dans un magazine, tournez avec attention les pages délicieusement glacées de ces « Her VF » (Revue du Vin de France), afin de vérifier s’il ne manque pas une bien belle page de pub pour cette petite maison.

Ha… l’indépendance éditoriale face à la pub!


Bien sur le monde du vin n’est pas le seul à se complaire dans son nombrilisme hautain !  Heureusement, il reste en ce monde, des journaux complètement indépendants vis-à-vis des bons mécènes.

 

Pour exemple, la gente médicale a t'elle jamais eu de pub pour les amaigrissants véritablement anti –diabétique (au sens littéral du terme) type « Medhi-a-Tord » dans les revues dites scientifiques …..Non, non, non…. ;-).


Trêve de digression !

Une véritable dégustation à l’aveugle ne donnerait que peu de chance aux «perles» de certaines grandes maisons (« perle » n’est bien sur aucunement une référence à la maison OULALA ou YAYA-est-LA).


Autant, à travers l’histoire de la Champagne, les grands moteurs du développement de cette région furent des familles de négociants et d’assembleurs, autant à ce jour, ces maisons Parkinsoniennes (tremblantes et trébuchantes) vivent de la rente viagère d’un certain passé dans l’hospice de la Grande Distribution!


Le roi est mort, vive le roi !


Question avancées, innovations, ces belles « branlantes » ne connaissent plus que les fards pour cacher la tristesse de leurs visages.


Leurs seules innovations sont marketing mais bien loin de la réalité au combien vulgaire du produit, le vin. On nous vend du rêve, du standing , du bling-bling et non du vin !


Mais voila, l’histoire, tel un rouleau compresseur libyen, n’épargne rien ni personne.


Rares sont les grandes maisons encore familiales.

 

Les guerres de succession, aussi sanglantes et fratricides que la guerre de sécession, ont laissé un boulevard, pour ne pas dire un champ de ruine moral, aux investisseurs de tous poils (les poils ? oui ! mais de la fourrure d’un certain maroquinier répondant au doux nom de eLle-Veux-Ma-Hache).


Le sens de la dynastie n’est donc  évidemment pas à dénigrer, mais à ce terme, qui est un zeste aristocratique, je préfère les termes de famille.

 


En effet, récemment, lors d’une visite en ces terres que j’affectionne, j’ai eu la chance de rencontrer les parents de 2 vignerons que j’aime et qui sont de ma génération : le père de Fabrice Pouillon ainsi que la Mère de Benoit et Mélanie Tarlant.


photo4.JPG

 

Dans les 2 cas, les générations travaillent main dans la main.

L’expérience des parents associée à la vigueur, pour ne pas dire l’inventivité des enfants font merveille!

C’est peut être ça, l’alchimie !

 

photo2.JPG

 

Il me faudrait parler de ces vins de caractère : le zéro, le Louis, les fl…heu…blanchiens de Mareuil , le Brut vigneron, le XO…. Je dois arrêter, j’ai soif !

 


photo3.JPG

 

 

Les expériences menées par ces vignerons portent leurs fruits (ainsi que le jus).


De vieux (pas si vieux !) sages ( vraiment ?), comme un certain Francis Boulard, font de cette transmission familiale de l’amour du VIN un leitmotiv.

Alors oui, j’aime ces familles de champagnes, car ce sont ces gens qui font le renouveau de la champagne !

Arrêtons de boire des bouteilles de gaz ! Buvons du vin de champagne !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by stephane et david
commenter cet article

commentaires

Champagne Gaston Revolte 15/09/2012 09:52


I found your blog on google and read a few Thanks for the information you mentioned here, I'm looking forward to see your future posts.





Champagne Gaston Revolte


Le Bicéphale Buveur 15/09/2012 20:54



thx!!!


if you love drinking greats champagne, read the posts talking about francis boulard or tarlant... just worderful!!



celui qui passe 23/07/2011 12:55



Quel article virulent, et plein de haine, dommage qu'il n'y ait là qu'un amateur qui n'y connaisse pas grand chose en champagne, et qui ne comprenne pas le travail de la vigne et les cépages les
plus difficiles et délicats à travailler. Quand on aime le schweppes et qu'on est novice dans d'autres boissons, la moindre des choses est de garder de l'humilité afin de ne pas sortir de
conneries monumentales.



stephane et david 23/07/2011 18:18



allez, parce que ca nous fait rire, nous mettons ce commentaire haineux qui nous reproche de faire un article haineux...


c'est tellement drole...


nous n'empechons personne de boire du taittinger, mais il existe en champagne masse de vignerons infiniment plus interessants.


nous les rencontrons, nous visitons les vignes et leur cave.


mais nous ne sommes pas vignerons, nous sommes consommateurs et amateurs de bons vins.


il n'est pas necessaire de comprendre le travail de la vigne pour en apprecier le vin qui en decoule.


ou alors, ca reduit le champ des amateurs de champagne a ceux qui le produisent...


bienvenue donc a notre nouveau lecteur du blog et a son analyse pertinente de notre post.



acheter du vin 11/04/2011 17:37



Bien d'accord sur le fait que certaines grandes maisons de champagne perdent leur âme et ces petits vignerons qui ont l'amour du travail bien fait, tel http://bit.ly/hkCfeJ



stephane et david 13/04/2011 18:36



oui, cette impression se confirme a chaque degustation...


un champagne de boulard a meme ecrase un "cristal roederer 2002", c'est dire



Jean-Charles 03/04/2011 16:10



Alors là, j'applaudi des 2 mains, c'est juste un article criant de vérité et drôle en plus. Génial ! 



stephane et david 13/04/2011 18:39



whaouh, merci, le bicephale rougit de plaisir!!!



pipo 31/03/2011 15:18



Magnifique accroche, la suite est engagée et donne à réfléchir... Un retour triomphal!



stephane et david 31/03/2011 15:26



bah, voila, ca valait le coup d'attendre 3 mois^^



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche