Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 09:29

C'est toujours avec fébrilité que le bicéphale attend la Revue du Vin de France, tous les mois dans sa boite aux lettres...
En parfait néophyte, qui ne demande qu'à progresser, il espère, qu'en ouvrant le magazine, une lumière dense jaillisse et vienne taper ses rétines. Après les convulsions, le bicéphale se relève et "sait le vin". 
Le bicéphale est bien naïf...

C'est avec un certain dépit qu'en feuilletant le magazine, après un article extraordinaire sur les hypermarchés qui vendent du vin, infomercial insupportable, l' unicéphale néo-bressan tombe sur les "80 plus grands vins blancs de Bourgogne".
Super, que des vins inaccessibles!
Le seul moyen de les goûter serait de les voler dans les hypermarchés (maintenant, j'ai les adresses)... Ou d'attendre que Stéphane les achète (ce serait toujours mieux que du Mas de Daumas Gassac à l'odeur putride ou du Champagne demi-sec...).

Noms prestigieux, belles étiquettes, vins au compte-goutte pour les quelques privilégiés fortunés.
Le bicéphale a le tournis, mais il n'est pas du genre à se laisser abattre, il y a de l'espoir en Bourgogne aussi...

Direction le Lycée Viticole "Lucie Aubrac" de Mâcon Davayé pour goûter le Saint-Véran Les Cras 2008 du domaine des Poncétys.

IMAGE_087.jpg

160 élèves apprennent le métier de la vigne et du vin, sous le regard bienvaillant d'un maître de chais et les conseils de professeurs qui collent à leur temps.
Le domaine est en conversion bio, les plus beaux climats sont mis en valeur, les levures indigènes sont préférées.
Le parti pris est simple, être un domaine viticole à part entière, aller de la production à la vente du vin.
IMAGE_086.jpg

Le Saint-Véran est une AOC du sud macônnais avec des blancs produits sur le cépage chardonnay.

Moins convaincu par les vins du domaine qui ont tâté du chêne durant leur élevage, la vanille n'étant pas le goût préféré du bicéphale, le "Saint-Véran Les Cras" a retenu toute son attention.
Elevé en cuve inox, naturellement fermenté pendant 8 mois, il a une belle couleur doré pâle.

Au nez, le vin est élégant, pas trop démonstratif, les fleurs blanches exhalent tranquillement, pas de boisé-vanillé à l'horizon...

A la première gorgée, c'est la minéralité qui arrive en premier. En bouche, le vin est frais, rond, fruits à chair blanche. On le laisse tourner, tourner en bouche. La finale est bien marquée, avec une bonne acidité...

Chouette, chouette, à moins de 10 euros la bouteille... Si j'étais importateur québécois, ce serait le vin au rapport plaisir-prix qui écraserait tout sur son passage.
On le boit sans cérémonie, sans recueillement à la Bâtard-Montrachet, c'est juste du plaisir en bouteille.
Ce n'est pas du mythe, c'est du bien-être accessible.

Le buveur unicéphale néo-bressan est calmé, il attend la prochaine Revue du Vin de France pour s'énerver... La vie est un cycle.

David










 

Partager cet article

Repost 0
Published by stephane et david
commenter cet article

commentaires

fashion for play 10/06/2014 14:43

I love wines. I do not like other drinks. I believe the alcohol consumption is injurious to our health< Wine is not an exception too. But the amount of alcohol in it, is very low compared other drinks. Plus it is completely vegetarian.

frigul boris 30/03/2010 19:26



Et oui cher David... Je rejoins ton dépit...


Las j'étais abonné à la RVF (comme le dise les initiés!). Je me suis lassé de ces articles élitistes... de ces vins inaccessibles et hors de prix...


Je préfère maintenant Bettane et Desseauve... On verra si le cycle est le même...


Amitiés



stephane et david 31/03/2010 21:01



a priori pour vendre du magazine (et donc des pages de pub...) il faut lecher profond la grande distribution...


on a eu le droit a un magnifique "les meilleurs vins des hypers" dans le dernier terre de vins.


si ce n'est pas de la courbette...


a mon avis, dans quelques numeros, terre de vins nous paraitra aussi insupportable!



krimopoulos 18/03/2010 20:58


sympathique votre site les bicephales de la picole, ou plutot devrais je dire picologues es picrates, rapport a votre vraie spécialité j'ai nommé: la fracture de la côte du rhone, ou autres
entorses du pied de vigne ! Sachez qu'un confrére resté en Picardie aura le plaisir de trainer ses guêtres et ses tonneaux dans vos contrées numériques ! Il vous lira et fera aussi des
commentaires, même si il ne sait pas parler du vin, il sait juste le boire ... Oulahlah j'ai le chateau Fondarzac qui me remue un peu le chais ... bon ben je vas me coucher, juste le temps de vous
mettre dans la cave de mes favoris ....


stephane et david 20/03/2010 09:50


c'est cool, bienvenue a toi, c'est avec plaisir que j'attends tes commentaires et bonnes idees... 
c'est un petit blog sans pretention autre que de se faire plaisir, decouvrir et partager.
david


Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche