Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 13:05

Le titre est-il provocateur?

 

C'est la première question qui a taraudé l'esprit du bicéphale...

 

Bien loin de vouloir être péjoratif, le bicéphale va essayer de jouer les funambules en ne restituant que son sentiment le plus sincère possible.

 

 

On va clarifier les choses encore une fois.


Le bicéphale n'est pas une entité oenologue, sommelière ou ayant un quelconque rapport avec l'industrie du vin...

 

Nous sommes juste des consommateurs avec nos imperfections, nos incompréhensions, et avec un réel souci de ne froisser personne (avec une maladresse toute humaine...).

 

Un seul but, partager les expériences, surtout les bonnes, mais avec notre subjectivité totale, sans essayer de jouer les frustrés de la critique vinique...

Simplement parce que nous ne sommes pas des critiques et ne rêvons à aucune reconnaissance de ce genre.


Mais aussi avec une envie irrépressible de s'exprimer et d'écrire ce que nous ressentons.

Parce que nous aimons le vin.

 

Avec une parfaite maîtrise de la technique de l'homme ivre...

 

 


 

Hier, en ouvrant le vin blanc  "Rully Montagne la Folie 2007" du domaine Claudie Jobard, je pensais bien tenir un bel accord avec mon poulet basquaise à la mangue.

 

Le Rully est une appellation d'origine contrôlée de la Bourgogne, située sur la côte chalonnaise, à quelques kilomètres au nord de Chalon-sur-Saône.

 

Cette AOC s'étend sur un peu moins de 500 hectares et donne des vins blancs de cépage chardonnay et des vins rouges de cépage pinot noir.

 

 

Claudie Jobard fait partie de la grande tradition vigneronne de la Bourgogne, étant la huitième génération à s'atteler à la vigne.

 

Claudie_JOBARD_kl.jpg

 

Avec une formation d'oenologue reconnue, Claudie Jobard vinifie les vins du domaine depuis 2002.


Le domaine n'utilise pas de désherbant chimique et a une conduite raisonnée dans les traitements de la vigne.

 

Les vins blancs sont élevés en fût de chêne, sur lies et bâtonnés régulièrement.

 

Claudie Jobard est la nouvelle génération montante du Rully, et le domaine est l'un des plus appréciés sur les guides et les forums de discussion autour du vin, avec un engouement pour le soin de ses vins.


 

C'est donc avec une impatience indissimulable et de la bave aux coins des lèvres que j'ai débouché cette bouteille de vin blanc...

 

IMAGE_264.jpg

 

C'est un beau vin blanc avec un doré tirant légèrement sur le vert avec une belle brillance.

 

Au nez, c'est très expressif, avec une sensation nette d'opulence, de gras voire même de sucrosité.

Aïe, ça sent drolement la vanille, arôme "donné" par l'élevage en fût de chêne.


 

En bouche, c'est l'impression de richesse qui domine.

Le vin donne des goûts de miel d'acacia, de la poire très, très mûre.

Mais, l'élevage est un peut trop présent à mon goût.

Le boisé vanillé allourdit l'ensemble et la petite acidité en finale ne suffit pas à laver la sensation d'avoir "léché du fût".

 

J'ai une sensation de vin uni-dimensionnel, bon, mais manquant de mordant, de finesse.

Le vin est rond tout au long de la dégustation et me donne l'impression de cacher quelque chose...



 

"Je bois du Yop à la vanille"... Je ne peux pas m'empêcher d'y penser.


 

00938356-t0.jpg

 

C'est très rond.

Ca ne manque surtout pas de gourmandise et de nostalgie (j'ai été élevé aux yaourts parfum chimique de vanille...).


 

Mais, je ne reconnais pas le terroir de Rully, le vin étant masqué par l'élevage qui pèse sur la vin.

A l'aveugle et vue la "lourdeur" du vin, je l'aurais plus situé vers les blancs de Beaune, manquant de fraîcheur mais pas d'élevage...

 

Peut être qu'après quelques années de repos en cave, le boisé va se patiner.


 

Mais le vin a eu ses amateurs durant cette soirée!

 

Pour l'apéro, le vin a manqué de vivacité et de fraîcheur.

Pour le poulet basquaise à la mangue, le côté gras et gourmand du vin a donné un joli accord.

 

 

Le "Rully Montagne la Folie 2007" a surtout été très apprécié par la gente féminine.

Mais il est de notoriété publique en Saône-et-Loire que Laureline et Céline sont des gourmandes insatiables...


 

A vous de me donner votre opinion sur ce vin facilement dégottable chez les bons cavistes.

Etes vous conquis par l'opulence du vin ou déçus par son manque de fruité et de fraîcheur?

 


 

     

 


 


 

 

 




 


Partager cet article

Repost 0
Published by stephane et david
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 26/12/2010 20:42




Bonjour,


LA PRODUCTION MONDIALE DE VIN  !: Voir mon Blog pour l' analyse mathématique (fermaton.over-blog.com) de
L'INCONNAISSANCE À BACCHUS-Page No-15


 Mon Blog, présente le développement mathématique de la conscience c'est-à-dire la présentation de la théorie du Fermaton (La plus petite unité de la conscience humaine).


Cordialement


Clovis Simard



florent 25/12/2010 19:07



salut les bicephales buveurs, en villegiature dans le jura au mois de fevrier, aux rousses, je me tourne vers vous: est ce que vous auriez une tiote adresse dans le coin ou sur la route a
indiquer a un picard qui voudrait ramener quelques boutanches dans son pays du nord ??? merci les gars et bisous, bisous !



stephane et david 26/12/2010 22:37



deux villages ou tu trouveras ton bonheur sur la route:


- montigny-les-arsures (a 5km d'arbois) avec puffenay, aviet, tissot (andre et mireille) et le domaine de la tournelle


- rotalier (plus pres de lons le saulnier) avec ganevat, labet


 


c'est oblige de trouver plusieurs fois son bonheur a ses adresses!!


apres, un grand dealer de jura bio et nature a arbois, le jardin saint vincent a arbois ou stephane planche peut te faire un mix de bouteilles


mais quitte a etre dans le jura, autant foncer chez les vignerons


- un dernier pour la route, a 3km d'arbois, sur une colline, le village de pupillin avec desire petit, overnoy-houillon et surtout bornard


 



fifo 24/12/2010 12:12



Salut mon david§ Ah le bourgogne trop boisé.... Tout un programme. Jveux pas faire le chauvin mais ton poulet à la mangue il orait pas été trop mal en compagnie d'une quille de naturé (euh
pardon, un savagnin) ouillé! Ou alors j'orais bien vu un petit pinot gris ou un riesling



stephane et david 24/12/2010 14:54



dommage de casser un vin par son elevage... mais comme ecrit plus haut en commentaire, c'est une certaine modernite qui plait a un public jeune et plutot feminin...


evidemment qu'un savagnin ouille (allez par exemple du domaine de la tournelle ou de lucien aviet) aurait extraordianire... encore ne faut il pas les boire trop vite! (y a plus rien en cave)



Philton 19/12/2010 09:58



Je comprends. Cependant, insipide me semble innaproprié. Au contaire, c'est très sapide: beaucoup de goût, même si c'est le goût du bois. Je suis de la vieille école et on annonçait le déclin de
Parker, mais bof. Les vins proposés par les jeunes restent encore de cet accabit. Ils sont boisés puis après meurent. Quand j'ouvre des simples Saint Emilion 1985 et que je constate qu'ils sont
encore plus que buvables, je me dis qu'avec nos vins de l'an 2000, ce sera plus dur ^même pour les GCC alors un simple st em...Enfin ne soyons pas pessismistes à outrance.



stephane et david 19/12/2010 11:54



insipide, je le mettais plus dans le sens, sans ame...


impossible de deviner le terroir, tout est masque, tout se ressemble... insipide...


mais je suis d'accord, des vins qui tombent facilement, mais pas trop loin...



Philton 18/12/2010 17:49



Tous ces vins modernes nous fatiguent. L'imagination des noms, des étiquettes, tout ce ramdam marketeux post blogueux pour du jus de bois...Un exemple de plus !



stephane et david 18/12/2010 17:58



je suis d'accord, mais peut etre moins virulent que toi...


c'est effectivement de la vanille en veux tu en voila...


des vins a l'approche (trop) faciles, trop ronds, a la limite de l'insipide.


je regouterai pour voir l'evolution et pour etre sur de ne rien rater avec le temps.


mais ce rully ne m'a pas emu.



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche