Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 09:35

Le bicéphale buveur est allé en meute de chiens fous au douzième printemps du Viré-Clessé, où les vignerons ont pu partager les vins de cette appellation de vin blanc de cépage chardonnay de Bourgogne.

 

vino 049

 

Le périple doit nous amener à visiter chaque caveau de producteur entre Viré et Clessé, avec un petit train pour éviter de tanguer ou, pire, de prendre la voiture entre les deux villages.

 

Il y a 29 producteurs à visiter. On met notre bandeau rouge autour du front, on bande nos muscles (surtout ceux situés autour du coude) et on se prépare dès 10 heures du matin, à la maison, en débouchant quelques bonnes bouteilles.

 

Première belle surprise, en arrivant à Viré, le beau verre de dégustation, basique mais le préféré du bicéphale rédacteur, de marque Spielgelau.

 


 

C'est parti pour les découvertes... Dès notre deuxième cave, deux groupes distincts se sont formés.

Les "comme à la maison", 5 à 6 personnes, ont pris leur temps, ont goûté, regoûté et se sont incrustés lorsqu'ils se sentaient bien.

Les "bicéphales déambulants", avec une petite dizaine de geurriers assoiffés, se sont déplacés de cave en cave, afin de voir le maximum de vignerons et découvrir le Saint-Graal.

 

Faisant parti des "comme à la maison", le groupe a réalisé la bagatelle de 4 visites de producteurs en 5 heures... Autant dire, que la couleur du petit train n'a même pas été vue...

 

De même, les "bicéphales déambulants" ont vite été débordés par les dégustations. Ils ont erré de cave en cave, sans prendre de notes, en enfilant les verres et en omettant de cracher, parmi 8 à 10 caves (ils ne peuvent pas me donner un chiffre exact).

 

Tout ça, sans le salvateur petit carnet de notes, que personne n'a pensé à prendre.

 

C'est une première "réunion" pour le bicéphale, ne nous jettons pas la pierre!!

(Surtout qu'il aurait été impossible de viser correctement, le grammage étant trop imposant, nous aurions pu blesser un enfant innocent.)

 

Un vigneron a particulièrement retenu l'attention du bicéphale.

Jean-Marie Chaland (ci dessous) nous a chaleureusement accueilli au domaine de Chazelles, étroitement couplé au domaine de Sainte Barbe, à Viré.

 

vino-079.JPG

 

vino-078.JPG


La famille Chaland, dont le frère et la soeur ci dessus, nous a accueilli avec bonne humeur et attention. Je m'y suis senti comme à la maison, n'hésitant pas à aider au service pour le bicéphale...

 

Tous les vins sont une bonne expression du terroir, minéraux, purs, fruits blancs.

 

vino-062.JPG

 

Dans le domaine des Chazelles, le Viré-Clessé "la Forétille" 2008 nous a plu par sa simplicité, sa minéralité et surtout son très bon rapport plaisir-prix. Le nez exhale des agrumes, le vin est frais, digeste, très agréable. Un vin accessible et pur...

 

Le domaine de Sainte Barbe (la sainte patronne des pompiers... total hors sujet...) nous a semblé très homogène.

Deux vins nous ont conquis.


Le Viré-Clessé "Thurissey" 2008 est un vin complexe, issu de vieilles vignes de plus de 90 ans. A l'odeur, au premier nez, on retrouve un discret aspect vanillé, vite débordé par les fruits exotiques. Le vin est élevé dans des fûts de chêne de un à cinq ans, n'écrasant pas le vin sous le boisé.

La bouche est grasse, ronde, complexe, avec des arômes d'abricot confit. On le tourne en bouche, hors de question de cracher!

La discrétion de l'élevage en fût confère au "Thurissey" de l'ampleur, sans partir vers les délires du bois. Le vin est loin de tout donner, il a un réel potentiel de garde.

A un peu plus de quinze euros, ce vin a plus de valeur qu'une tripotée de Meursaults et de Chassagne (oui, j'ose, et je signe).

 

Le Crémant de Bourgogne Brut cuvée "Perle de Roche" 2006  nous a séduit par sa  "tonicité". A part quelques vins habilement travaillés pour que le sucre serve la boisson (voir ce magnifique article),  le bicéphale n'aime pas le glucose.

Ce crémant est pur, minéral, très peu dosé avec 4 grammes de sucre naturel par litre. A l'aveugle, je défie quiconque de le distinguer d'un Champagne extra-brut de la Côte des Blancs.

Le seul bémol serait peut-être le prix (une douzaine d'euros)... Mais nous sommes des grosses radasses, alors un superbe crémant au prix d'un très bon Champagne de vigneron ne nous suffit plus...

 

vino-081.JPG

 

Voilà, pour moi, pauvre bicéphale inculte, les domaines des Chazelles et de Sainte Barbe furent une découverte très intéressante...

 

D'autres découvertes dans de prochains articles, sachant que ma lucidité a diminué le long de la journée.

 

C'est le jeu, Lucette...

 

David

 

PS1: Quelques petites photos de la première réunion bicéphalique


 

vino-034.JPG

 

vino-100.JPG

 

vino-087.JPG

 

PS2: Pour les courageux, un autre rendez vous peut se réaliser le deuxième printemps des vins du Bugey, le samedi 24 avril a Lagnieu dans l'Ain...


Comptez vous et appelez moi!

 







 


 

 


 


 



 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by stephane et david
commenter cet article

commentaires

Office de Tourisme du maconnais 10/03/2011 18:03



Bonjour,


Si vous appreciez les degustations de vin du Maconnais et d'ailleurs, je vous invite a decouvrir le Vin estival 2011  voir sur www.vinestival.com


Large soif!


 



stephane et david 10/03/2011 18:12



nous sommes friands de rencontres!!


merci!



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche