Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 07:15

 

Ca fait un mois tout pile que le bicéphale a entamé son hibernation bloguesque...

 

Il y a des moments où tout parait fadasse.

Rien ne trouve vraiment grâce au palais du buveur et les débats stériles sur les blogs viniques ennuient le bicéphale.

Le bicéphale a juste eu une petite pensée amicale pour le vindicateur qui a été violemment hacké, heureusement sans conséquence au début de l'année.

 

La seule vraie, bonne surprise est venue d'un superbe Bergerac en "Bag In Box" taillé dans le plus beau des cartons et étiqueté "Château Lestignac". Ca, ça déchirait grave.

Mais nous en reparlons, tellement c'est trop bon...


 

Pour cette nouvelle année, pas de bilan, pas de bonne résolution.

 

Le bicéphale va continuer à son rythme de vieux branleur à boire des trucs cools, à essayer de les partager sans prise de tête, sans arrogance.

Avec sa plume pourrie, sa syntaxe bidon, son porte-feuille troué et son cerveau de moule.

C'est comme ça, ça ne vaut pas beaucoup plus.

 

 

Ce mois de congé d'entretien du blog a permis au bicéphale de se ressourcer un peu.

Le manque déclenchant l'envie, j'étais persuadé que la soif me ferait découvrir de nouveaux horizons.

Ben, j'ai plutôt (mal) vieilli.

Les fêtes de fin d'année ont surtout été l'occasion de faire un "come back to basics", en rebuvant les bouteilles garanties "plaisir dans tes fesses par le bicéphale" durant l'année 2011.

 

L'inspiration était donc au plus bas.

J'étais même prêt à buter des bretons pour retrouver le goût de l'écriture...

 

 

 

 

 

 

Heureusement que la belle-famille du bicéphale existe.

Monique, Michel, MILLE MERCIS!

 

Car, grâce à un petit tour en Thiérache et à sa voisine la Belgique, le bicéphale a retrouvé la patate!

 

Et ce n'est pas un vin qui a éloigné le bicéphale de la sobriété et de l'abstinence.


Non, c'est une bière!

 

 

Près de Couvin, à quelques kilomètres au dedans de la Belgique en passant par Hirson, juste après Chimay (hypersalivation en pensant à une Chimay bleue...), la brasserie des Fagnes nous attendait.

 

Brasserie_des_fagnes_outside.jpg

 

Frédéric Adant, accueillant et sympathique, est le jeune propriétaire de la brasserie.

Une tradition familiale, ses deux grand-pères étaient déjà des brasseurs, l'un étant même une gloire locale avec un titre de champion du monde de lutte gréco-romaine.

 

Créée depuis  1978 par un brasseur de Mariembourg, Frédéric Adant a repris le nom "Super des Fagnes" en 1994 redéfinissant complétement la bière.

Devant le succès, il ouvre la brasserie des Fagnes en 1998.

 

C'est un lieu agréable avec une belle salle de restauration-dégustation séparant un mini-musée du "brassage de jadis" et la brasserie moderne, lumineuse, propre où le brasseur, Luc Piron, se tient à dispositon pour répondre à toutes les questions des visiteurs.


 

27478_3.png

 

 

Brasserie-BrasseriedesFagnes-1341_5.jpg

 

 

La visite de cette brasserie artisanale est libre, instructive, bon enfant.

 

Elle déclenche surtout une indescriptible envie de boire une bière.

En pression, à une dizaine de mètres de la "source", c'est un réel bonheur de goûter aux 4 bières brassées du moment (blonde, brune, saison et griottes) dans des verres de 16 cl.

On peut ainsi facilement cibler celle que l'on préfére afin de s'occuper de son cas plus sérieusement, accompagnée d'une croûte des Fagnes (flammekueche délicieuse).


 

 

Pour ceux qui n'ont pas la chance d'habiter en Thiérache, essayez de vous procurer une bouteille de "Super des Fagnes".

 

Après délibérations avec moi-même et à l'unanimité, ma préférée est la "Super des Fagnes" Blonde.

 

 

SAM 0060

 

SAM 0061

 

La bouteille de 75 cl est discrète, avec une contre-étiquette bilingue.

 

C'est une bière de type ale, à fermentation haute.

Petit cours wikipédiesque sur la fermentation haute...

"La fermentation haute nécessite l'adjonction dans le moût de levure dite « haute ».

La levure « haute » couramment utilisée est Saccharomyces cerevisiae. La fermentation a lieu durant 3 à 8 jours à une température de 15 à 25 degrés Celsius. Lorsque la levure haute a épuisé le glucose, elle remonte à la surface de la bière, d'où l'appellation de fermentation haute.

Elle était la méthode de brassage la plus répandue avant que ne fût inventé le réfrigérateur, mais la température élevée ne protège pas la bière de bactéries ou de champignons interlopes. En particulier, la bière ainsi produite se conserve moins longtemps que celle de fermentation basse.

La fermentation haute permet d'obtenir de hautes teneurs en alcool (la levure haute n'est pas ralentie en présence d'alcool) ainsi que des arômes complexes. Les bières ainsi produites sont généralement moins chargées en dioxyde de carbone que les bières de fermentation basse. Elles se consomment à plus haute température que ces dernières, généralement entre 6 et 12 degrés Celsius.

Une bière obtenue par fermentation haute est couramment appelée Ale, notamment au Royaume-Uni."


 


Dans le verre, la bière a une jolie couleur miel, tirant sur l'orangé.

La bière est troublée par les levures en suspension.

 

La bulle est très fine, avec une mousse dense et persistante.

 

Ca claque dans la bouche, avec une amertume fine donnée par le houblon.

La bière n'est pas agressive, très parfumée.

Sur la longueur, l'amertume laisse place à une "douceur épicée", avec des notes de gingembre et d'agrumes.

C'est doux, fruité, épicé avec une fin de bouche tonique.

Ca réveille les papilles, qui peuvent, de suite, ordonner au cerveau de relever le coude pour se lover, encore une fois, dans cet or liquide...

 

Une bière belge qui déchire. 

La première bouteille garantie "plaisir dans tes fesses" du bicéphale pour cette année 2012.

 

Ca valait le coup de rater le super-méga salon des amis de la cugnette "Vin Passion" qui se tenait le 14 et 15 janvier à Bron.

 

La saveur houblonnée et gingembrée de la "Super des Fagnes" lave le spleen!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

Stille Nacht 22/01/2012 18:15


La Super des Fagnes est en effet une excellente bière. Une de mes préférés. :)

Docadn 15/01/2012 11:49


J'étais même prêt à buter des bretons pour retrouver le
goût de l'écriture...


Quoi, quoi !! Des menaces ? Tu veux mourir ou quoi ?? La
prochaine fois que je traîne mes guètres en Thiérache, je loupe pas la chose...

Le Bicéphale Buveur 16/01/2012 07:04



si ca marche... pourquoi pas buter un ou deux bretons, apres avoir maravé quatre ou cinq chats...



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche