17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 00:12

C'est rageant...

 

Je peux réagir comme un sale môme gâté quand je veux.

 

M'installant dans l'Ain, une de mes premières découvertes fut le Cerdon Bugey Méthode Ancestrale 2008 de Raphael Bartucci.

 

8785901.jpg

 

Le projet de blog montait tout doucement, et je gardais cette pépite pour nos gentils lecteurs.

 

Mais voila, le destin s'acharne sur le bicéphale buveur. Nous avons été grillés par une québécoise drôle et passionnée. Depuis, j'avais mis l'article de côté, je ne pouvais pas faire mieux...

Il est clair que la vidéo claque, c'est beau, bien fait, percutant. Un bicéphale devant la caméra aurait sûrement broyé le blog dans l'oeuf.

 

Après moultes hésitations, moi, bicéphale bressan, vivant à deux pas de Mérignat, ose faire un article sur le Bugey Cerdon de monsieur Bartucci.

 

D'abord, le Bugey Cerdon se trouve au sud de l'Ain, touchotant la Savoie, incluant 14 villages, dont Mérignat où officie notre vigneron du jour, village rustique aux toutes petites ruelles, accroché sur une colline.


MERIGNAT_IMG_8159.JPG


Le vin produit en "Appellation d'Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure" est un rouge pétillant associant des cépages du Beaujolais (le gamay), de la Bourgogne (le Chardonnay) et du Jura (le Poulsard), avec une bonne sucrosité et relativement peu d'alcool (souvent 8% d'alcool).

 

Attention, c'est reparti pour le fameux couplet: c'est du vin BIO.

C'est vrai, c'est certifié ECOCERT...

 

Il existe trois méthodes pour rendre pétillant le Bugey Cerdon, la méthode traditionnelle dite champenoise, la méthode gazéifiée et la plus belle, la plus meilleure car la plus locale, la méthode ancestrale, où la fermentation se fait spontanément en bouteille (chez Bartucci, sans chaptalisation ni levurage).

C'est un vin toujours demi sec, avec 40 grammes de sucre naturel par litre.

 

Le sucre dans le vin fait habituellement vomir le bicéphale qui considère que le sucre c'est bon pour le cola ou l'Orangina. Mais, on peut changer d'avis...

 

L'objet du délit, une bouteille plutôt simple, pas de joli dessin sur la bouteille, par contre, ecrit lisiblement, l'adresse, le numéro de téléphone et même celui du fax du vigneron. Ca sent la fierté du produit.

 

A l'ouverture, ça fait un petit "pop". Ce n'est pas du dégorgement de foire. Rien qu'à l'extraction du bouchon, nous sommes loin des fêtes branchées champagnisantes de Stéphane. A moins de 11 euros la bouteille, on est loin des grandes maisons de Champagne qui font le bonheur des buveurs d'étiquettes!

 

La mousse est légère, très aérienne. La bulle est très fine. La couleur est rouge pâle, transparente.

 

A l'odeur, c'est sucré et acidulé. On note le fruit rouge et un côté pomme Granny Smith. En le goûtant avec Bibiche, elle est claire et nette "ça sent le Mentos à la pomme".

Mais, c'est bien sûr, Céline "bibiche" Magnabosco est bien la meilleure!

Odeur fraîche de fruits rouges type groseille et surtout de Mentos à la pomme!

 

menthos-pomme.jpg

 

C'est quand même joliment festif, on a vraiment envie d'y aller, la bouche grande ouverte.

 

Malgré la bonne sucrosité, la première impression est celle d'un bonbon acidulé à la groseille et à la pomme Granny Smith. C'est frais avant d'être sucré. La longueur n'est pas énorme, mais on croque du fruit rouge en finale.

La bouche en redemande dans la foulée. Hors de question de cracher ce vin!

 

C'est en plus le vin qui contente le néophyte (y a bon le sucre) et l'amateur dérouté par le côté fruit d'un pétillant de qualité.

A deguster entre amis, à faire découvrir et à partager, l'appellation est originale et inconnue de la plupart des papilles.

Merci à Aurélia de l'avoir montré à la face du monde!

 

A la croisée des chemins du Beaujolais, du cidre, du crémant du Jura, des vins rouges du Jura... Surprenant.

 


 

David


 


 


Partager cet article

Published by stephane et david
commenter cet article

commentaires

boris 17/04/2010



Houraaaaaaaaaa!!!! David vient de découvrir la kriek.....


Sérieusement tu peux nous en avoir qu'on goute?


Ca a l'air plutôt sympa....



Tophe (Crazy Yellow) 18/04/2010



Ah le Cerdon!  Je n'en bois qu'une fois par an, mais c'est devenu une tradition: à chaque début juillet lors d'une journée festive annuelle avec une bande de joyeux camarades... Ca tombe
grosso modo en même temps que mon anniversaire, la première fois j'ai débarqué avec un carton de cerdon pour l'apéro, en deux temps trois mouvements, y z'avaient tout sifflé... Depuis, c'est deux
cartons à chaque début juillet (on est nombreux) et ils ne font pas un pli... C'est redoutablement gouleyant cette cochonnerie-là, et celui de Bartucci particulièrement.



boris 19/04/2010



David... Je confirme... 1 carton de 6 pour moi...


Tu me tiens au courant?



Iris 27/04/2010



J'aime bien lire (les vidéos passe mal sur mon écran), donc merci, d'avoir publié quand même, malgré le "grillage:-)".


Ce qu je trouve rigolo, dans le genre aparentés terribles chères au Canard, c'est la pub pour l'assurance prothèses dentaires, qui passe sur ce blog au moment de lire un post sur les "sucres":-).



Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog