Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 20:30

Le vin est surprenant.

 

C'est (aussi) grâce à cette surprise (presque) permanente que le vin a réussi à attirer le bicéphale dans ses filets.

 

Un ami vous tend une bouteille inconnue. Vous l'examinez avec attention. La curiosité est éveillée.

Et voilà, en quelques secondes, vous vous sentez l'âme d'un explorateur dans la jungle sauvage protégeant dans le creux des bras un trésor...

 

 

 

 

Aujourd'hui, nous avons même la chance de goûter à des cépages oubliés sur un terroir que le bicéphale aime beaucoup.

 

C'est l'heure de goûter à "Erant Olim" 2008 du domaine Camp del Roc. 

 

DSC00692

 

Il y a une ébullition du côté du Roussillon. 

Entre les anciens qui ont joué la carte de la qualité et les nouveaux vignerons qui s'installent avec des objectifs de qualité absolue, il y a toujours de belles surprises au fond des verres.

 

L'appellation vin de pays des côtes catalanes est une IGP (indication géographique protégée) qui peut être produit sur tous les terroirs du département des Pyrénées-Orientales sauf autour de Coullioure et Banyuls.

La classification en vin de pays permet de proposer au consommateur un vin de terroir tout en pouvant se dédouaner du carcan du cahier des charges de certaines AOC (appellation d'origine contrôlée).

 

Le domaine Camp del Roc est situé au nord-ouest des Pyrénées-Orientales, à Montalba le Château.

Installé en 2003, Philippe Botet a passé la main à de jeunes vignerons en 2009. 

Julien et Emmanuelle Montagnon proposent des vins de passionnés de la vigne pour consommateur gourmand, avec une volonté de travail respectueux dans les rangs de vigne jusqu'à la cuverie.

 

 

  

 

"Erant olim" peut se traduire du latin par "qui étaient là autrefois".

Le décor est ainsi planté, on va parler d'antiquité ampélographique, de vieux cépages et de bon vin rouge.

 

 

L'étiquette de la bouteille est d'une belle sobriété, le nom est écrit en blanc sur un fond ocre avec les points de suspension évasifs...

La contre-étiquette est, à peine, plus informative.

 

  DSC00693

 

 

"Erant Olim" est un vin rouge issu de vignes plantées au 19ème siècle, sur une toute petite parcelle de 40 ares avec multiples cépages "rustiques" méditerranéens coplantés, aux noms mystérieux et exotiques, mataro, garigua, nuance, ull de llebre, lledoner pelut (liste non exhaustive)...

 

La robe est d'un pourpre soutenu, bien sombre, bien lisse.

Un vin rouge bien serré et bien corsé... La couleur du vin nous situe dans la burne tendue hispanolisante.

 

Le nez surprend par sa relative discrétion...

Les yeux ont tellement pris que l'on s'attend à un nez sur-expressif.

Mais, là, premier pas chassé, le vin respire plutôt la fraîcheur, au milieu d'un fruit noir marqué.

 

Le bicéphale est tout perdu entre la robe virile et le nez féminin...

Ca donne un peu le vertige et nous remue la base arrière.

 

En bouche, on retrouve un peu de tout ça et les sens se brouillent.

Une première bouche animale, cuir, tabac qui remplit le palais.

Des fruits noirs confiturés et gourmands qui ratissent le fond des amygdales et qui prennent le dessus.

Le tout enrobé par une maille serrée de tanins.

Un vin tissé par un crochet invisible qui nous serrent les papilles!

 

serree.jpg

 

  

Une finale d'une incroyable fraicheur qui fige le temps.

De la voltige au fond de son fauteuil. 

 

Ne reste qu'un soupir quand le verre est vide.

 

Pour finir, il n'y a que 600 bouteilles produites par an, pour une trentaine d'euros (pas cher pour le plaisir donné).

 

Si vous avez la chance de tremper votre gosier dans un verre de "Erant Olim", pensez au bicéphale qui déspère d'en reboire!

 

 

On continue dans le bon son vintage, moins ancestral que les vignes de "Erant Olim", mais c'est quand même un vieux ceps.

 

 

 

 

 

 

  

  

 


 


Partager cet article

Published by Le Bicéphale Buveur
commenter cet article

commentaires

fifo 09/03/2012


Ah, ça y est le bicéphale sort de sa léthargie!!! C'est sur vu le choix musical du dernier papier!!!!


L'abstinence (vinique pour le coup...) entraine le raw power!!!!!


Quilles de toutes provenance, prenez garde, HE'S BACK!!!

Présentation

  • : bicephale buveur
  • bicephale buveur
  • : Blog qui aime le vin! Avec humour, décontraction, et même une pointe de nonchalance. Avec des envies de partage et de découvertes. Du plaisir sans contrainte!
  • Contact

Recherche